Canadian Copyright Collection from the British Library on Wikimedia Commons

Collection Canada Copyright de la British Library

Le pavillon de la danse au Boblo Island Amusement Park en Ontario (1914). Financé par Henry Ford, ce fut la deuxième plus grande salle de danse au monde, pouvant accueillir jusqu’à 5 000 danseurs. Un orchestrion, l’un des plus grands au monde (à droite à l’étage supérieur), diffusait de la musique. L’appareil, à lecture automatique avec 419 tuyaux et une section de percussion, mesurait 4,8 mètres de haut et 4,2 mètres de large !

Le 1er juillet est la fête du Canada. Wikimedia UK et la British Library profitent de ce moment de célébrations pour annoncer la mise en ligne de 2 000 photographies historiques du Canada.

Depuis septembre 2012, nous avons numérisé une collection de photographies historiques canadiennes afin de les mettre dans le domaine public sur Wikimedia Commons. La collection, acquise entre 1895 et 1924, se compose d’oeuvres transmises aux dépôts de droits d’auteur par les photographes canadiens de cette époque. En effet, une loi coloniale archaïque, connue sous « Droit d’auteur colonial », tentait d’étendre la protection du droit d’auteur britannique à travers l’Empire, tout en assurant la collecte des documents publiés dans ses colonies. En pratique, la loi fut un échec — seuls quelques territoires ratifièrent la loi et encore moins obligèrent le dépôt de matériel. Mais jusqu’en 1925, le Canada appliqua la loi et le ministère de l’Agriculture a efficacement géré les dépôts. Une copie de chaque item fut envoyé à Ottawa et à Londres, où ils furent archivés par le British Museum, mais négligés par la suite durant des décennies.

Le matériel en provenance du Canada comprenait des livres imprimés, des partitions musicales, des cartes géographiques et bien sûr, des photographies. Alors qu’elles étaient considérées à l’époque comme insignifiantes et sous-évaluées, on perçoit désormais, à travers la collection, une vision plus large et humaine du Canada à un moment crucial de son histoire : une période de trente ans lorsque la confédération se développait politiquement, économiquement et socialement, tout en profitant d’une réputation internationale. La collection offre des clichés sur cette nation en mutation, de Vancouver à Halifax, où des photographes inconnus côtoient des figures réputées telles que F. W. Micklethwaite et William Notman.

Tout cela contribue à créer un étrange mélange de sujets photographiques. Des photos de soldats en partance pour le front lors de la Première Guerre mondiale sont déposées aux côtés d’images de mignons chatons, ou encore d’hommes qui se battent contre des ours ; des trains à vapeur sont représentés à travers le pays et des bateaux sillonnent les voies maritimes, les grandes villes sont représentées dans une croissance exponentielle tandis que de nouvelles colonies font leurs premières marques sur la terre vierge, et les immigrés d’Europe orientale côtoient les membres des Premières nations.

Aujourd’hui lundi, le 146e anniversaire de la Confédération canadienne, est un moment opportun pour souligner le téléversement de la collection dans Wikimedia Commons. Elle comprend plus de 2 000 photographies, chacune en pleine résolution au format TIFF, et encore plus s’ajouteront dans les semaines à venir. Toutes ces photographies sont dans le domaine public, et sont librement réutilisables — n’hésitez pas à en profiter !

Pour plus de détails sur cette collection, consultez Commons:British Library/Picturing Canada.

Philip Hatfield (conservateur, collections canadiennes, British Library) et Andrew Gray (ancien wikipédien en résidence, British Library). Traduction: Benoit Rochon Le projet a été financé par Wikimedia UK et par le Centre Eccles des études américaines.

 

Archive notice: This is an archived post from blog.wikimedia.org, which operated under different editorial and content guidelines than Diff.

No comments

Comments are closed automatically after 21 days.